Charte du Jardin de Traverse

Publié par jardin de traverse

CHARTE DU JARDIN DE TRAVERSE

Charte du Jardin de Traverse

Est appelé jardinier tout membre de l’association qui gère et anime le Jardin de Traverse.

Les jardiniers du Jardin de Traverse s’engagent dans une démarche éco-citoyenne d’appropriation collective.


Le jardin, un endroit paisible et agréable.
Avec un verger, une vigne, des plantes grimpantes, un potager, des  fleurs, des plantes indigènes mais aussi exotiques, des rûches, une petite mare pour favoriser l’écosystème  et la biodiversité, le jardin est le refuge des oiseaux et des insectes auxiliaires, compagnons du jardinier. Pour satisfaire le regard, les visiteurs et les jardiniers s’engagent à maintenir le lieu propre et entretenu. Les propriétaires de chien sont priés de ne pas faire entrer leur animal sur le site. Les jeux de ballons se font hors du jardin.

Ouverture au public.
Le jardinier possédant une clef rend le jardin ouvert au public quand il est présent et le ferme quand il le quitte. Il répond aux interrogations des visiteurs. Il peut les sensibiliser aux activités pratiquées et au projet en général. Un jardinier s’assure du respect des plantations et de l’ambiance calme et reposante du lieu ; il peut en cas extrême, et après avoir essayé sans succès des solutions plus douces, demander à un perturbateur de sortir. Le jardin sera ouvert au minimum le samedi matin et le mercredi matin de mars à fin octobre si le temps le permet. Il n’y a pas d’utilisation nocturne du jardin, sauf demande préalable.

Concertation.
Une réunion par mois est organisée pour définir ensemble les travaux à réaliser. Les récoltes sont faites en commun le mercredi matin et le samedi matin et redistribuées aux jardiniers adhérents.
Elles servent en priorité aux repas collectifs de l’association.
Il n’y a pas de parcelles individuelles démarquées, certains jardiniers peuvent néanmoins s’occuper d’un secteur particulier comme prévu par le groupe. Pour plus de cohésion, il est nécessaire de discuter préalablement de l’emplacement des semis ou plantations
.


Convivialité.
L’association Jardin de Traverse s’articule autour de valeurs de solidarité, de tolérance et de bonne entente entre jardiniers. L’association cultive le plaisir de se retrouver et de partager.

Un jardin écologique.
Le jardinier n’utilise ni engrais, ni insecticide ni désherbant chimique : l’association privilégie les pratiques naturelles et respectueuses de l’environnement. L’eau de pluie récupérée est considérée comme une denrée précieuse et ne devra pas être gaspillée. Le mulching, paillage et binage sont pratiqués pour limiter les arrosages. Le compost reçoit les déchets végétaux issus aussi bien du jardin que de la consommation personnelle de chacun des jardiniers (épluchures, tonte de gazon sans herbicide, marc de café, coquilles d’œufs, feuilles mortes etc), tout en veillant à ne pas incorporer plastiques, verre ou métal. Cela contribue à renouveler la qualité de la terre.

Responsabilité.
L’association demande à ce que chaque jardinier soit vacciné contre le tétanos.
Pour des raisons de sécurité, les enfants doivent impérativement être sous la surveillance d’un adulte (parent ou encadrant).
Chaque membre veillera à rendre les biens et documents de l’association lorsqu’il la quitte (livres, outils, clefs…).

Le montant de l’adhésion au Jardin de Traverse est de 10 euros par an pour les jardiniers et de 15 euros pour les associations.