Le Jardin de Traverse perd sa plus belle fleur…

Publié le par jardin de traverse

Le Jardin de Traverse perd sa plus belle fleur…

Anne-Sophie, la créatrice du Jardin de Traverse, était une fleur. L'automne et l'hiver ont été rudes avec elle, semaines après semaines, elle a perdu ses pétales. Il ne nous reste plus maintenant que ses graines… mais quelles graines !

Imaginative, courageuse, passionnée, elle a donné 10 ans de sa vie à faire émerger dans un quartier difficile un petit coin de paradis, mobilisant des habitants et des partenaires qui comme elle, grâce à elle et avec elle, voulaient construire un monde plus beau. Rien ne l'a arrêté, sa puissance de travail était phénoménale, son imagination sans limite, et le Jardin de Traverse a vite connu une notoriété bien méritée.

Qui l'a connue gardera en mémoire la qualité de son accueil, son dynamisme incroyable, le goût des gâteaux, soupes et autres curiosités culinaires dont elle nous régalait, sa grande culture botanique, son audace, son franc-parler, son goût pour les défis. Roubaix perd aujourd'hui une personnalité militante, exigeante et engagée qui a beaucoup contribué au dynamisme de son quartier, sans discours, mais avec efficacité. L'œuvre d'Anne-Sophie a été à l'image du carnaval qu'elle a créé, la Garden Pride : généreuse, colorée, gaie, ouverte, conviviale, gourmande, enthousiasmante.

Si le Jardin de Traverse a suscité autant d'admiration et a séduit autant de visiteurs, c'est qu'il avait une âme. L'âme qu'Anne-Sophie entrevoyait dans le miracle de ces graines qui germent au printemps et qu'elle se plaisait à semer autour d'elle.

Le Jardin de Traverse perd sa plus belle fleur…